Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  Famille des Sparidés

   


 

La famille des Sparidés appartient à l'ordre des Perciformes, qui eux-mêmes, représentent 40% de tous les poissons osseux actuels.

 

Cette famille compte environ 33 genres actuels et 115 espèces très largement distribuées dans toutes les eaux côtières tropicales et tempérées.  

Nous les connaissons plus communément sous les noms de : Daurade, Sar, Pageot, Sar-tambour, Pagre...

 

 

La dentition des Sparidés est marquée d'une forte hétérodontie. Leur dentition, comme celle de bien d'autres familles de poissons a évolué en partie, en raison de leurs habitudes alimentaires.

  

Les dents antérieures de certains Sparidés comme les Sars (Diplodus ou Sargus), ressemblent à s'y méprendre aux incisives humaines. Ces même incisives sont absentes et sont remplacées par des dents caniniformes chez la Daurade, le Pagre, le Pageot...

 

 

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Archosargus_probatocephalus.jpg

 

Presque tous les Sparidés portent, en partie postérieure de leurs mâchoires, des rangées de dents molariformes plus ou moins développées selon les genres; leur régime alimentaire est de type durophage.

 

Certaines espèces possèdent des dents coniques, celles-ci font alors la transition entre canines et molaires (Voir le genre Sparus).

 

Quelques  exceptions :

Le Sar à grosses lèvres Diplodus cervinus cervinus* et Diplodus punzatto* (ci-dessous) possèdent des dents antérieures incisiformes mais  leurs  dents postérieures molariformes sont très rudimentaires.

 

Diplodus-punzatto.jpg

   Source : Fao

 

A l'opposé, le Bogue (Boops boops - Linnaeus, 1758) (ci-dessous), ne possède ni canines, ni molaires, mais des dents incisiformes sur ses deux mâchoires.

 

Boops-boops.jpg

  Source : Fao

 

Chez le genre Oblada (ci-dessous) ce sont de petites dents coniques recourbées vers l'intérieur qui suivent les dents antérieures incisiformes aux bords légèrement échancrés, les molaires sont absentes.

 

Oblada-machoire.jpg

  Source : Fao

 

Aujourd'hui,  les scientifiques s'emploient à construire l'arbre phylogénétique de la famille des Sparidés.

Ils s'appuient sur les techniques de séquençage moléculaire pour connaître leurs origines et tenter de comprendre les degrés de parentés qui lient les genres entre-eux.

 


Pour télécharger les travaux ci-dessous cliquez sur leur titre.

 

(.Pdf) 530 Ko

Phylogenetic and Biogeographic Analysis of the Sparidae (Perciformes: Percoidei) from Cytochrome b  Sequences

by THOMAS M. ORRELL, KENT E. CARPENTER, JOHN A. MUSICK, AND JOHN E. GRAVES - (Copeia, 2002) 

 

et aussi :

 

(.Pdf) 144 Ko

The molecular phylogeny of the Sparidae (Pisces, Perciformes) based on two satellite DNA families 

by ROBERTO DE LA HERRÂN, CARMELO RUIZ REJOÂN, MANUEL RUIZ REJOÂN, MANUEL A. GARRIDO-RAMOS - Heredity 87 (2001) 

 


 

Comme d'autres téléostéens, les Sparidés semblent apparaître au tout début du Cénozoïque (Tertiaire), après la crise K/T. La famille se diversifie durant toute cette période mais c'est surtout au Miocène qu'elle connaît sa plus grande expansion.

  

Les nombreux dépôts miocènes à travers le monde témoignent de leur présence, il n'est donc pas étonnant de les retrouver dans les faluns miocènes de Bretagne.

 

- Le genre Sparus (Sphaerodus) reste le plus fréquent avec des molaires appartenant aux espèces S. cinctus et S. auratus qui ne sont autres que les daurades : Daurade Royale = Sparus auratus ou S. aurata.

 

- Le genre Diplodus se rencontre moins souvent et se signale par  ses dents antérieures  incisiformes caractéristiques.

-  Le genre Chrysophrys ou Pagrus n'est autre que le Pagre commun (Pagrus pagrus) syn. Sparus pagrus.

 

En fait, Chrysophrys auratus  (Linnaeus, 1758) ou Sparus auratus (Linnaeus, 1758) ou encore Pagrus auratus  (Linnaeus, 1758) sont synonymes et désignent un seul et même poisson la Daurade Royale actuelle, mais avec une répartition géographique différente. 

 

La grande variété des dents des Sparidés, leur grande ressemblance, ne permet pas à coup sûr de les attribuer avec certitude à un genre et encore moins à une espèce précise.

Il en est ainsi des dents du genre le plus emblématique d'entre-eux : le genre Sparus (Daurades), chez qui, canines et molaires se confondent avec les dents d'autres genres et même d'autres familles comme celle des Labridés.

 


 

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es !...

 

Comme chez tous les animaux à vertèbres, le type de dents détermine le choix de la nourriture.

Ainsi, en étudiant les Sparidés d'Afrique du Sud, J.L.B.Smith (1938) et M.M.Smith (1986) ont distingué plusieurs sous-famille avec des habitudes alimentaires bien différentes.

 

Chez les : 

 

Boopsinae (Boops) : Les dents sont incisiformes sur l'ensemble des mâchoires, pas de canines, ni molaires = Le régime alimentaire est principalement herbivore + petits invertébrés.

 

* Denticinae (Dentex) : Les canines antérieures sont très développées, les dents latérales pointues = Ils sont typiquement piscivores.

     

* Sparinae (Sparus) : Les dents antérieures caniniformes sont suivies de dents plus obtuses devenant rapidement molariformes = Carnivores, ils se contentent de mollusques bivalves (surtout moules), crustacés et poissons. Accessoirement, ils sont herbivores. 

 

*  Pagellinae (Pagrus) :  Identique à Sparinae

  

*  Pagrinae  (Pagellus) :   Identique à Sparinae

 

Diplodinae (Diplodus)  : Les dents antérieures sont incisiformes, absence de canines, molaires rudimentaires ou, au contraire très présentes selon les espèces = Carnivores, ils se nourrissent de crustacés, mollusques, échinodermes, vers, algues...

 

 

A la lumière des conclusions récentes (travaux ci-dessus de 2002), rien ne permet pourtant d'affirmer que les six sous-familles citées précédemment sont monophylétiques**.

 


 

* Diplodus cervinus et D. puntazzo chez qui les molaires sont rudimentaires, le broyage est rendu difficile, c'est la raison pour laquelle ces deux espèces se nourrissent principalement d'algues et de petits invertébrés.

Au contraire, chez le genre Dentex,  les canines sont fortement développées et  les dents latérales pointues; son régime alimentaire est constitué exclusivement d'autres poissons. 

Bel exemple d'adaptation de l'organe à sa fonction !...

  

 

** Monophylétique

Se dit d'un groupe d'êtres vivants qui réunit la totalité des descendants d'un ancêtre (qui constitue leur ancêtre commun) ainsi que cet ancêtre. Tous les individus sont issus d'un groupe ancestral commun.

 

par opposition à :

 

Paraphylétique :

Se dit d'un groupe d'êtres vivants qui réunit qu'une partie des descendants d'un ancêtre (qui constitue leur ancêtre commun) ainsi que cet ancêtre.

 

Pour mieux comprendre ces notions, dont l'évolution de la dentition chez les Sparidés, un .Pdf  illustré de nombreux croquis (2,18 Mo) est disponible >>>  ICI   (Les Sparidés page 18).

 


 

 

DIFFERENTS  GENRES  DE  SPARIDES 

 

 

 

            Diplodusunité    Sparus cinctus ensemble-copie-1    Sparus-auratus-ensemble.jpg    

                  Diplodus              Sparus cinctus             Sparus auratus          

          Sous-famille des                     Sous-famille des

             Diplodinae                             Sparinae 

                                                                                                     

                                                                                                                                          indéterminés

  


 

 

  Retour aux Grandes Familles de TELEOSTEENS de la Mer des Faluns

 

(Pour accéder à la fiche détaillée  - Cliquez sur le nom des familles)

 

 

 Acanthurus unité             Diodon01.jpg             Diplodusunite.jpg   

                    Acanthuridés                Diodontidés                 Sparidés

                                                                               

       

Scaridé pharyngien 01 Calotomus   Tetrodon lecointraeunité   Labrodonunité

Scaridés               Tétraodontidés              Labridés

 

 

Lophiidé

Téléostéens incertae sedis 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche par nom de fossiles

AB CD EF GH IJ KL MN OP QR ST UV

*****************************************************************************************************************

 

INFO

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

* NOUVEAU !...*

 Les REPTILES des FALUNS >>> http://pierresvives22geologie.over-blog.com/article-les-reptiles-101698435.html 

 

* Partenaire

de la Maison des Faluns ? >>> ICI

En préparation

 

- Le Maërl, qu'est-ce-que c'est ?

 Son rôle, son importance dans la formation des Rhodolithes rencontrés dans les faluns

 

- Quand les faluns rythmaient la vie à Tréfumel/Le Quiou

Contact :

Si vous constatez des erreurs,

des omissions, des anomalies,

des imprécisions ou des dysfonctionnements

Merci de me le signaler ! >>> dsen@orange.fr